logo_intrepides_gatineau

Suivez-nous :

Suivez-nous :

L'Intrépide retire le chandail de Jean-Gabriel Pageau

Par Intrepide de Gatineau-lundi 29 Jan 2018

Tout au long de la présente saison, en ce 25e anniversaire au sein de la Ligue Midget, l’organisation de l’Intrépide a profité de l’occasion pour souligner le passage à l’Intrépide d’anciens joueurs et bénévoles et c’est avec honneur que l’organisation veut souligner le passage du numéro 16,  Jean-Gabriel Pageau chez l’Intrépide.

Natif de la région de l’Outaouais où il a joué son hockey mineur, il a fait son secondaire au programme sport-études de L’Intrépide, et c’est lors de la saison 2008-2009 que Jean-Gabriel perce l’alignement de L’Intrépide.

Plusieurs observateurs questionnaient le choix des entraîneurs et avaient certains doutes à savoir si ce dernier pourrait contribuer au succès de l’équipe, et ce à cause de son gabarit. Au terme de la saison, il a non seulement été un joueur d’impact chez L’Intrépide, mais a confondu les sceptiques qui doutaient de sa possible contribution. Tellement que l’on a dû choisir un nouveau capitaine pour l’année suivante.

Suite à son passage chez L’Intrépide, il est repêché en 7e ronde, 125e choix au total par les Olympiques de Gatineau où il a évolué 3 saisons au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont deux ans et demi avec les Olympiques avant de terminer son stage junior avec les Saguenéens de Chicoutimi.

Juin 2011, au Xcel Energy Center à St. Paul dans le Minnesota, Jean-Gabriel entend son nom être prononcé au 4e tour du repêchage de la Ligue nationale de hockey par l’équipe des Sénateurs d’Ottawa.

C’est en 2012 que le parcours de Jean-Gabriel débute au hockey professionnel avec les Sénateurs de Binghamton où il a évolué pendant deux saisons tout en allant prêter main-forte à la grande équipe pour une trentaine de parties et c’est lors de la saison 2014-2105 que Jean-Gabriel devient un joueur permanent au sein du grand club.

Pour les entraîneurs que Jean-Gabriel a eus et les gens qui l’ont côtoyé, tous vous diront que oui il avait du talent comme plusieurs jeunes de son âge, mais ce qui le démarquait de plusieurs était cette persévérance qu’il avait et sa grande détermination, présence après présence, partie après partie autant sur la patinoire qu’à l’extérieur de celle-ci.

Jean-Gabriel a toujours eu le don de nous surprendre, que ce soit au midget AAA, au junior majeur ou dans le cadre de sa jeune carrière à ce jour dans le circuit hockey le plus prestigieux de ce monde. Il a connu des événements de rêve. Il suffit de penser aux faits suivants :

  • À son premier match dans la LHN, le 11 avril 2012, contre les Canadiens, il a noirci la feuille de pointage pour la première fois.
  • Tous se souviennent de ce fameux match en séries éliminatoires, encore contre le Canadien, où il a inscrit un tour du chapeau dans la victoire des Sénateurs. C’est à partir de ce moment-là que Jean-Gabriel est devenu une légende et que les partisans ont commencé à scander son nom.
  • Et que dire de ce match l’an dernier en séries éliminatoires contre les Rangers où il a inscrit 4 buts, dont celui de la victoire en 2e prolongation.
  • Aucun doute que ses performances en séries dont ses 8 buts ont contribué à ce que les Sénateurs aient été à un seul but d’une participation à la Coupe Stanley.

Dans le cœur et dans la tête de ceux et celles qu’ils l’ont côtoyé, Jean-Gabriel Pageau sera toujours un digne ambassadeur de L’Intrépide, de la polyvalente Nicolas-Gatineau où il a complété ses études secondaires au sport-étude hockey et de la ville de Gatineau. Et le souhait le plus cher est qu’il continue à accumuler du succès et surtout une longue et mémorable carrière de hockey.

Source : L’Intrépide de Gatineau
Photo crédit Jean Cloutier